Burundi de 2013 à 2014

01 juin 2015

Mon Blog

Pour voir les autres pages, veuillez aller sur plan du site tout en bas de la page!

Si vous savez comment mettre toutes les pages sur la page d'accueil, s'il vous plaît, expliquez moi :-)

Posté par muzungu23 à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


18 mai 2015

les Klaxons

Au Burundi, il y a une chose qu'un étranger ne peut pas forcément comprendre (s'il n'a pas au moins une fois été passager dans une voiture conduite par un burundais) : quand et pourquoi klaxonner ?

Déjà il faut savoir que les burundais peuvent obtenir un permis de conduire sans jamais avoir conduit de leur vie, il suffit de payer pour l'obtenir (vive la corruption!)

Pour une européenne, n'ayant jamais vécu dans une grande ville (j'ai conduit à Lille, Aix la Chapelle, et quelques fois sur le périphérique parisien), je ne comprenais pas vraiment comment les gens se repèrent dans tout ce bruit! J'ai fait un petit inventaire des moments où les chauffeurs kaxonnent :

Les moments auxquels les européens peuvent s'identifier

- quand ils voient un copain, une copine pour faire coucou ou pour être sûr qu'il ou elle t'a vu

- quand ils sont énervés à cause d'un crétin qui leur a coupé la route ou pour d'autres raisons....

- quand ils sont dans un endroit désert (et oui à la capitale, il y a aussi des lieux déserts veulent signaler qu'il passe à un endroit

Les moments les plus insolites (selon mon propre point de vue)

- quand ils voient un pièton sur un trottoir dans une rue déserte

- quand ils approchent qu'une rue en priorité à droite et qu'ils ont décidé qu'ils seront prioritaires quoiqu'il arrive (2 fois un vélo nous à passer devant et vraiment à 1 seconde près il était mort ce sale gosse)!

- quand ils apprêtent à doubler, quand ils doublent ET quand ils vont se rabattre (une fois, un blanc n'ayant pas compris que le chauffeur l'avait juste prévenu qu'il le doublait, a accéléré s'est mis au niveau du chauffeur et a commencé à insulter le chauffeur en français... Moi, j'avais honte de son comportement et bien sûr en commentaire dans le bus j'ai pu entendre les étudiants : "Ah Muzungu", pas besoin de plus de commentaires de leur part. Voilà comment les blancs donnent une mauvaise image à la population locale!)

 

 

Posté par muzungu23 à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2015

Les mariages

J'ai pu assister à cinq mariages (dont un où je n'étais pas personnellement invitée)

Dans un certain sens, les mariages dans les premières étapes sont proches de ce que l'on peut voir en France.
On commence par la mairie. Apparemment seule la famille proche a le droit d'y aller. J'ai dû patienter à la porte (de ce fait avec d'autres invités nous sommes allés boire un verre et manger des oeufs durs)!

Après, nous avons pris le bus pour nous rendre à l'église (ou à la cathédrale). Ce qui frappe c'est le peu de monde qui est présent à l'église. Je n'ai pas compté mais je pense que la moitié des personnes ayant assisté à l'événement faisait partie de la chorale. Pour moi, l'église a été à la fois ennuyeux et rapide. Ennuyeux, car tout était en Kirundi (et je ne comprends pas grand chose à cette langue)! Rapide, ça dure 1h30 (environ) mais on peut se déplacer pour faire des photos pour les mariés alors je ne m'en suis pas privée!

Ensuite, c'est la séance photo! On va soit à la plage, soit sous l'arbre des amoureux (qui se trouve sur la route de l'aéroport dans un rond point), soit en haut d'une montagne avec si possible  en arrière plan des drapeaux du Burundi!

Après la séance photo, on va dans une salle des fêtes! Elles sont toutes arrangées de la même manière. Au centre de la pièce, une large allée qui mène à une table avec 4 chaises derrières (et une jolie déco). De chaque côté de l'allée centrale, des chaises sont disposées perpendiculairement à la table des mariés. Au premier rang de chaque côté, on trouve les personnes importantes pour les mariés (leur père, oncles cousins, tantes (parfois) et les invités spéciaux) Ceux qui ont une table devant eux ont la chance d'avoir des boissons à volonté pendant toute la cérémonie qui est en deux parties la première dure de 17h à 20h30 et l'autre de 21h à 23h). Les rangs qui suivent ont moins d'importance (d'après ce que j'ai pu observer la mère est souvent au second rang).

salle_de_mariage

La cérémonie

Quand les mariés sont assis à leur place, il y a un maître de cérémonie qui parle (en kirundi) et qui annonce une future joute verbale qui va avoir lieu entre les deux chefs de famille (généralement c'est au père de le faire, mais on peut choisir aussi quelqu'un qui a un meilleur sens de la répartie)! Juste avant le début des joutes verbales, on nous distribue des boissons fraîches (sodas ou bières) à toute l'assemblée. 

Pendant ces joutes verbales, on donne encore le pour et le contre concernant les mariés (le père de la mariée va-t-il oui ou non donner sa fille?, chose qu'il a fait lors de la dote) Durant ces joutes, on complimente habillement les mariés, on décrit leurs qualités et leurs défauts, et on donne des conseils (surtout à la mariée qui (pauvre femme) est priée d'obéir pour le reste de sa vie à son mari)! Il parait que le plus beau compliment que l'on puisse faire à la mariée (qui porte une robe taille 34 et flotte dedans) c'est qu'elle ressemble à une vache (chose la plus belle aux yeux d'un burundais)!

A la fin (après une discution interminable pour quelqu'un qui ne comprend rien sans interprète), le père de la mariée accepte de donner définitivement sa fille. Il s'en suit des chants (comiques) donnant encore des conseils aux jeunes mariés et encore des cadeaux pour la famille de la mariée. Pour terminer, les personnes de l'assemblée vont féliciter les mariés et leur donnent soit un cadeau soit une enveloppe avec de l'argent. et la cérémonie se termine peu de temps après par la sortie des mariés. La majeure partie des gens suivent les mariés et partent (comme il fait noir, il faut trouver un moyen de transport pour rentrer et les taxis la nuit ne sont pas toujours faciles à trouver (même si on a plusieurs numéros de téléphone)!

Pour la seconde partie, je n'ai assisté qu'à une seule cérémonie jusqu'à la fin. La seconde partie est plus décontractée, il y a beaucoup moins de monde. Les mariés se sont changés. On sert à nouveau une boisson. Il y a encore des joutes verbales, mais surtout des danses, des chants et des cadeaux pour les mariés (qui n'ont pas été montré lors de la première cérémonie)! Ce qui m'a le plus intriguée, c'est la chèvre (vivante) et le couteau...

Le moment qui m'a le plus écoeurée, c'était quand ils ont posé une immense jarre avec un liquide gris-marron et des choses qui flottaient et les mariés devaient y boire, puis les personnes importantes et enfin toutes les personnes qui le souhaitaient (certains m'ont dit que ça contenait de l'alcool et d'autres non). Ils buvaient avec une paille (en tout il n'y en avait moins de 10 pour une cinquantaine qui viennent boire)!

Première anecdote

Je suis allée à un mariage où je n'avais été invitée par personne (excepté par un "serveur"). Je ne connaissais personne (car le serveur faisait le service) et on m'a placée au deuxième rang côté du marié (j'ai toujours été placé de ce côté). Comme d'habitude, on me regardait avec curiosité! J'aurais aimé me fondre dans la masse! Peine perdue! Les cérénomies ont eu lieu (sans interprète). En repartant, j'ignorais toujours comment s'appelait les mariés! Le lendemain, dans le bus, on s'arrête dans mon quartier préféré (à Nyakabiga) et un major monte. Il s'asseoit à côté de moi et il me remercie d'avoir assisté au mariage de sa soeur!

Deuxième anecdote

Ce qui frappe à tous les mariages auxquels j'ai pu assiter c'est la quasi absence d'enfants entre 3 et 14 ans. Mais, il y a toujours un grand nombre de bébé. Lors de mon premier mariage, je suis restée bloquée face à une mère qui après avoir allaité son bébé, lui a donné à boire une quantité non négligeable de bière. J'étais vraiment choquée, mais bon apparemment ça ne choquait que moi. J'ai posé des questions le lendemain et le surlendemain à mes amis et collègues et tout le monde a trouvé leur comportement normal !

Posté par muzungu23 à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,